Adama Gaye : « J’ai le sentiment d’avoir tutoyé les cieux »

Trois jours seulement après sa sortie de prison, Adama Gaye a été reçu ce lundi 23 septembre par le khalife Général des Mourides, Serigne Montakha Bassirou Mbacké à la résidence Khadimou Rassoul de Colobane.

L’audience

« Malgré son emploi du temps chargé et malgré les foules qui se pressent à sa résidence dakaroise, dans la perspective de l’inauguration de la grande mosquée Massalikoul Jinaan, ce soir j’ai pu avoir droit à un des rares moments, tranches de vie qui marquent un être humain » a déclaré  le journaliste/consultant sur sa page Facebook.

Le privilège 

Pour Adama Gaye cette audience est « Honneur, privilège et bénédiction d’être reçu, en mode privé, en compagnie de mon frère cadet, pour boire les conseils et prières du Khalife Général des Mourides, ici à Dakar ». Il révèle aussi « Après m’avoir envoyé son fils aîné pendant ma détention, avec, cerise sur le gâteau, sa participation aux dépenses occasionnées par ce séjour carcéral arbitraire, le guide suprême de la communauté religieuse a laquelle je m’honore d’être a plus que rempli sa mission envers ma modeste personne. »

Les lien avec le Khalife

Cette audience avec le khalife Général des Mouride n’est pas fortuite, car rappelle Adama Gaye  » Non seulement le Khalife est mon primat religieux en plus d’être mon cousin. Des liens profonds existent, depuis la nuit des temps, profonds et éthiques, entre nos familles. Mon père fut l’un des premiers grands disciples du père du Khalife. Ma mère est la sœur de son père. »

Le khalife 

Après son séjour carcéral, le journaliste avoue que « Dieu me montre une facette encore plus forte, magique. » Cette rencontre avec le Khalife qu’il juge « doux, humaniste, profondément tourné vers Dieu ». A sa sourie, il déclare: « …après la roche carcérale ! »

1 5 - Adama Gaye : "J’ai le sentiment d’avoir tutoyé les cieux"
2 5 - Adama Gaye : "J’ai le sentiment d’avoir tutoyé les cieux"
3 5 - Adama Gaye : "J’ai le sentiment d’avoir tutoyé les cieux"