Actes humiliants contre D. War à la Présidence – Des …

S’achemine-t-on vers une crise entre l’Assemblée nationale et la Présidence ? En tout cas, les députés n’ont pas été sourds et indifférents à la complainte de leur collègue, le député panafricain Me Djibril War, suite aux actes humiliants dont ce dernier a été victime lui et sa collègue T. Sarr, au Palais, le jour de la Korité. Selon nos capteurs, les députés ne décolèrent pas et sont déterminés à laver l’affront. Pape Samb, le chargé du protocole du Président, et le gouverneur du Palais, seraient dans leur viseur. Pour la première fois, les députés, toutes tendances confondues, ont décidé de faire cause commune pour mettre un terme aux actes et faits vexants et désobligeants dont ils sont victimes au quotidien, avec leurs agents, de la part de certains éléments des services de l’Etat, lors des cérémonies et contrôles. A en croire nos machins, ils sont restés inflexibles, malgré les interventions de personnes de bonne volonté. Ils ruminent leur colère et affûtent leurs stratégies pour des actions. Ils réclament d’abord la tête de ces auteurs de crimes de «lèse député». Il suffit de voir les messages d’indignation diffusés dans le réseau de leur groupe «Infos Groupe 13e Législature» pour s’en convaincre. Les deux dernières victimes sont des icônes : Me Djibril War, membre fondateur de l’APR, l’un des premiers compagnons de SMS, et son ancienne collègue, T. Sarr, qui fut l’une des premières militantes de l’APR. Après l’huile sur le feu du pétrole, avec le brûlot de BBC sur le frère de SMS, voilà que les députés se fâchent. Sur la question de savoir s’ils vont mettre à exécution le fatwa de leur collègue, Me War “La guerre”.

Après l’huile sur le feu du Pétrole, avec le brûlot de BBC sur le frère de SMS, voilà que les députés se fâchant. Non seulement ils entreprennent de voter une résolution de condamnation de tels actes. Mais ils n’excluent pas le boycott et de rejeter tout projet de loi du gouvernement en commission technique et en session plénière. Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici