Accusé à tort, Bachir répond : « Dou Mane Ma Eumbeul Dieyna Baldé »