Accidents sur les autoroutes : Le plan de guerre de l’État

Les cas d’accidents, parfois mortels, sur les autoroutes au Sénégal, sont “pour la plupart du temps causés par le facteur humain”. Un constat qui pousse le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement à réagir.

« L’État du Sénégal a mis en chantier, un arrêté ministériel pour prendre en charge la sécurité sur les autoroutes du Sénégal, annonce le secrétaire général du ministère, Aubain Jules Diatta, sur la Sud Fm. Pour l’essentiel, c’est dû aux comportements humains : excès de vitesse, somnolence et conduite en état d’ivresse. L’État prend donc toutes ces dispositions pour empêcher ces comportements inadéquats dans la conduite. »