Accident mortel aux Almadies : Walid Hassan écope de 3 ans de prison


Jugé pour homicide involontaire, blessures involontaires et de conduite en état d’ivresse, le libanais Walid Hassan a été condamné, ce vendredi, à 3 ans ferme. En sus, le bourreau des 3 enfants guinéens devra verser à la famille éplorée la somme de 200 millions de FCFA en guise de dommages et intérêts. La note a été salée pour l’élève juriste Walid Hassan.

Le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar lui a infligée, ce vendredi, une peine de 3 ans d’emprisonnement. Pis, le libanais de 30 ans va allouer au père des victimes, Mamadou Yacine Diallo la rondelette somme de 200 millions de F CFA. Ceci, à titre de dommages et intérêts. Toutefois, lors de ce procès tenu en début de semaine, le parquet avait requis 5 ans de prison à l’encontre du prévenu.

Là où, les avocats de la partie civile ont réclamé 2 milliards de FCFA pour toute cause et préjudice confondus. Sur la genèse des faits, Walid Hassan qui été en état d’ébriété, a tué 3 enfants de nationalité guinéenne (Mariama Ciré Diallo 20 ans, Maïmounatou Diallo, 13 ans et Mouhamed Mansour 11 ans) dans un accident et blessé 2 autres personnes, le 8 juin dernier aux environs de 3 heures du matin.

Ainsi, il a été placé sous mandat de dépôt pour homicide involontaire, blessures involontaires et de conduite en état d’ivresse. Les avocats de la défense avaient plaidé une application bienveillante de la loi pénale. En vain.