Abass Fall défie Cheikh Oumar Hann : ‘’Ce ministre va revenir sur sa décision’’

La décision prise par l’Etat d’orienter les étudiants dans les universités publiques ne semble pas ébranler les responsables des écoles privées. Au-delà de s’en réjouir, sous prétexte que ces orientations ont déstructuré les établissements, on lance même un défi à l’Etat. ‘’D’ici le mois d’octobre, vous allez voir, ce ministre va revenir sur sa décision, parce qu’ils ne peuvent pas orienter tout le monde dans le public’’, affirme Abass Fall, le vice-président de la Fepes. 
 Ce dernier ajoute que même si l’Etat parvient à le faire, ‘’ce sera au détriment des étudiants’’. Abass Fall dit connaitre les capacités d’accueil des universités publiques. ‘’Il y a des universités qui n’ont pas encore démarré leurs travaux. l’université de Bambey n’a pas de locaux. L’université Amadou Makhtar Mbow, depuis la pose de la première pierre, n’a pas démarré. Où est-ce qu’ils vont mettre les étudiants ? En tout cas, nous, nous applaudissons des deux mains’’, a-t-il dit.