Abandonnée par son mari : Une femme étrangle son bébé et le jette dans un puits

Aïssatou Sow, alias Aida Souko, femme mariée est accusée d’avoir tué par strangulation son enfant. Elle l’aurait étranglé à mort avant de le jeter dans un puits. L’auteure présumée du forfait, qui a avoué son crime, a été attraite, hier, à la barre de la Chambre Criminelle de Dakar pour infanticide. Les faits remontent, rapporte le quotidien L’AS, dans la nuit du 5 au 6 septembre 2014.

Enceinte et abandonnée par son mari, elle décide de garder le secret jusqu’au jour de son accouchement. Ressentant des contractions, elle se rend au puits. Sur place, elle accouche, sans assistance, d’un enfant de s**e féminin. Elle justifie son acte criminel par la pauvreté. « Je n’arrive pas à nourrir convenablement mes jumeaux. Je suis obligée de mendier pour les nourrir », déclare-t-elle à la barre.