À Washington, une fête nationale américaine à l’ère Donald Trump

Pour la première fois, les États-Unis ont déployé jeudi 4 juillet 2019 des tanks et des militaires sur le Mall, la grande pelouse du centre de Washington, pour leur fête nationale. Une volonté du président Trump, qui en a profité pour faire un discours solennel et moins politique que d’ordinaire, dans un pays totalement clivé.

Le Jour de l’indépendance, version Donald Trump. Avec musique militaire et patrouille aérienne. Pendant près de trois heures, jeudi, les grands airs de l’Amérique ont été joués sur le Mall de Washington par des fanfares de soldats en tenue d’apparat, juste devant l’immense statue d’Abraham Lincoln.

Un grand podium avait été dressé pour accueillir le 45è président des États-Unis. Les tribunes officielles étaient combles, la Maison Blanche ayant invité les donateurs du Parti républicain et les familles de militaires. De très nombreux admirateurs du numéro un américain avaient fait le déplacement.