A 23 ans, Ireland, la fille de Kim Basinger, enflamme Internet en lingerie

Dans la grande famille des « filles de », en voici une des plus ravissantes et qui ne manque pas de tempérament. Il faut dire qu’avec ses stars hollywoodiennes de parents – Kim Basinger et Alec Baldwin -, la jeune Ireland a de qui tenir, à tous les niveaux. La preuve en image.

Elle a 23 ans, la beauté plastique de sa maman Kim Basinger et le charisme mystérieux de son père Alec Baldwin. Un savant dosage pour la ravissante Ireland Baldwin, qui poursuit – à l’instar de sa cousine Hailey Baldwin (qui a récemment épousé Justin Bieber) – une pertinente carrière de mannequin, en attendant qu’Hollywood lui fasse les yeux doux.

La très grande jeune femme (elle mesure 1,88 mètre) a débuté son expérience dans le mannequinat en 2013, dès l’âge de 17 ans, en posant pour des éditos mode dans plusieurs magazines américains. Celle qui a rapidement intégré la célèbre agence IMG Models – celle-là même qui avait embauché sa mère Kim dans ses jeunes années -, Ireland poursuit sa jolie route dans le milieu de la mode.

Si elle se rêve star hollywoodienne comme ses célèbres parents oscarisés – elle vient de décrocher un premier petit rôle dans The Great Illusion au côté de Selma Blair -, la délicieuse jeune femme prend son mal en patience et enchaîne shootings et défilés ; et avec sa plastique irréprochable, ce sont aujourd’hui les griffes de lingerie qui se l’arrachent.

La jolie blonde – qui a récemment été en couple avec la rappeuse Angel Haze – appuie d’ailleurs là où ça fait du bien en postant régulièrement des clichés où elle apparaît dénudée ou en sous-vêtements sur sa page Instagram, comme c’est encore le cas aujourd’hui, non sans humour.

Ainsi, la jeune Ireland a exhibé une fois encore sa voluptueuse plastique tatouée en publiant sur le célèbre réseau social un cliché de son buste et de sa généreuse poitrine, bien serrée dans un soutien-gorge noir. Elle y a ajouté la légende : « Been eating a lot of brown bread at cheesecake factory and it’s going to my boobs », qu’on pourrait traduire par « Je suis allé manger une tonne de pain noir à la fabrique de cheesecake, et tout est allé dans mes seins. »

Comme quoi, on peut avoir 23 ans, être jolie comme un cœur, et posséder un humour dévastateur.