81 % des Françaises sont pudiques

Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à se dire pudiques (66%) dixit une enquête ifop pour le blog de sport muscle-up.fr.

Aimez-vous votre reflet dans le miroir ? Quand on les interroge sur leur physique, les Français se trouvent globalement « pas mal » : sur une échelle de 1 à 10, ils se placent globalement à 6.6, selon un sondage Ifop pour Muscle-up.fr, blog de sport et nutrition. Les hommes s’accordent une note plus élevée que les femmes (6.9 sur 10 contre 6.4).

Sur le même sujet

.

7 conseils d’autobienveillance qui changent tout

Alors que l’été se prête aux tenues légères, certaines osent un peu plus dévoiler leur corps et d’autres tiquent encore, par pudeur. 81% des femmes se disent pudiques contre 66% de la gent masculine. Les complexes ne sont pas certainement étrangers dans ce tempérament plus réservé, puisque l’enquête, menée auprès de 1008 personnes de 18 ans et plus, dresse un corollaire entre l’image de soi et la pudeur : 52 % des Français satisfaits de leur corps ne sont pas pudiques.

Où aime-t-on le plus son physique ? Le mythe du Sud centré sur l’apparence semble avoir vécu : c’est dans le Grand Est (7,1sur 10) et en Bretagne (7) que l’on aime le plus son corps.

Mincir et se muscler ? Oui, mais accompagné !

Qu’on aime ou pas son apparence, de nombreux Français profitent de la belle saison pour se reprendre en main : 66% des femmes prévoient de modifier leur hygiène de vie l’été, et 51% en bousculant leurs habitudes alimentaires, en faveur d’un régime plus équilibré. Là aussi, le rapport au corps joue dans la motivation : 61 % des Français désireux de changer leur hygiène de vie ne se plaisent pas physiquement.

Pour transformer son corps, l’activité physique régulière est indispensable en complément d’un programme alimentaire adapté à son objectif, qu’il s’agisse de mincir ou de se tonifier. 64 % des sondés pensent qu’il est possible de mincir seul ou de muscler seuls sans accompagnement, et que la volonté suffit. Une idée moins répandue chez les femmes qui sont 41% à considérer qu’une aide est nécessaire.

Plus de 6 Français sur 10 déclarent pratiquer une activité physique ou sportive chaque semaine, rappelle l’étude.

Enquête menée auprès d’un échantillon de 1 008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré en ligne du 12 au 13 juin 2019.

>> Calculez votre IMC avec notre outil en ligne

Lire aussi

Body positiver pour être bien dans sa peau

80 % des Françaises (taille 42) se sont déjà senties discriminées

S**e et complexes : comment dépasser ses timidités

Ne ratez aucun article de Topsante.com en recevant directement une alerte via Messenger