« 8 milliards de Macky à Marine Le Pen » : Le gouvernement répond aux « insinuations lâches » de Hadjibou Soumaré

429
« 8 milliards de Macky à Marine Le Pen » : Le gouvernement répond aux « insinuations lâches » de Hadjibou Soumaré


C’est fait ! Le gouvernement par l’intermédiaire de son Porte-Parole, Abdou Karim FOFANA, a apporté une réponse à l’ancien Premier ministre Cheikh Haguibou Soumaré dans ce qui convient d’appeler « l’affaire des 8 milliards de Macky Sall offerts à Marine Le Pen ».

PUBLICITÉ

Le Gouvernement rejette et condamne fermement de « telles insinuations, lâches et sans fondement » de Cheikh Hadjibou Soumaré. Pour le pouvoir, ces déclarations « témoignent manifestement d’une volonté maléfique de jeter le discrédit sur la personne du Président de la République et nuisent aux relations entre le Sénégal et une puissance étrangère ».

« Dans une lettre ouverte publiée par la presse, l’ancien Premier ministre Cheikh Haguibou Soumaré a adressé quatre questions à Monsieur le Président de la République, insinuant en particulier un don financier qu’il aurait fait à Mme Marine Le Pen. Le Gouvernement rejette et condamne fermement de telles insinuations, lâches et sans fondement, qui témoignent manifestement d’une volonté maléfique de jeter le discrédit sur la personne du Président de la République, porter atteinte à l’Institution qu’il incarne et nuire aux relations entre le Sénégal et une puissance étrangère », lit-on dans le document.

Le Gouvernement rappelle vigoureusement qu’il se réserve le droit de donner toute suite qu’il juge appropriée à « ces insinuations fallacieuses, malveillantes et indignes de quelqu’un qui a occupé de hautes fonctions étatiques. »

Pour rappel, Cheikh Hadjibou Soumaré a posé 4 questions à Macky Sall dans une Lettre rendue publique samedi 4 mars 2023.

« 1). Avez-vous donné récemment de l’argent à une personnalité politique française ? Dans l’affirmative, est-ce un montant de 12 millions d’euros soit environ 7,9 milliards argent d’un pays catalogué Pays Pauvre Très Endetté. Surtout quand on sait que la haine et le rejet de l’autre, ont toujours été utilisés par le parti, comme véhicule d’une ascension politique ?

2). Lui avez-vous envoyé à l’issue de votre rencontre, une note revêtue de votre sceau, « en souvenir de son passage au Sénégal et de sa vision pour un nouveau partenariat entre la France et l’Afrique »?

3). Si par extraordinaire tout cela était avéré, éclairez le Peuple Sénégalais avoir agi ès qualité de Président de la République du Sénégal ou de Chef de Parti politique et avec quel ARGENT?

4). Enfin êtes-vous sérieusement dans la logique du report des élections Présidentielles prévues en février 2024 ?

PUBLICITÉ