Dès 60 ans, les seniors se font aider au quotidien

0

Quelles sont les aides apportées aux seniors qui restent vivre chez eux ?

Selon une information AFP reprise par Ouest France 21% des personnes de plus de 60 ans qui continuent de vivre chez elles ont besoin d’une aide.

Plus on vieillit, plus on a besoin d’une aide extérieure. Ce constat ne date pas d’hier. L’âge entraîne une dépendance, 40% des personnes de plus de 75 ans ont besoin d’une aide à domicile note le rapport. “ Plus le niveau de dépendance augmente, moins l’aide de l’entourage uniquement suffit face à la multiplicité des difficultés rencontrées par le senior ”.

Menée sur 15 000 personnes en 2015, l’étude relayée par l’AFP indique que, parmi les personnes se faisant aider, les plus autonomes (qui ont un degré de dépendance, appelé “GIR” reconnu entre 5 et 6) sont 58% à se reposer sur leur entourage, qu’il soit amical ou familial. Ceux qui cumulent une aide professionnelle et familiale sont 20%.
L’importance de l’entourage pour les seniors

L’entourage est très important dans le secteur des “aidants”. Avant 75 ans, la plupart des aidants sont les conjoints (61%), l’autre partie est aidée par les enfants à 33%. Ensuite, les chiffres s’inversent, puisqu’à partir de 75 ans, la plupart des aidants sont les enfants à 63%, et les conjoints passent à 29%.

Pour les moins autonomes, dont le degré de dépendance est estimé à 1 ou 2, on besoin d’une aide professionnelle pour des actes compliqués tels que la toilette ou l’habillage, qui demandent une agilité importante. Parmi eux, 77% sont aidés par des professionnels en plus de l’accompagnement par leurs proches. Par contre, ils ne sont que 4% à ne faire appel qu’à des professionnels.

Lire aussi :

L’âge n’empêche pas la performance physique

L’activité physique des seniors, un enjeu de santé publique

Laisser un commentaire