3 idées reçues (à oublier) pour bien se protéger contre le froid

Ça y est, le froid est de retour ! Tour d’horizon de 3 idées reçues (très) répandues qu’il faut bannir pour bien s’en protéger…
Quand il fait froid, l’alcool réchauffe

Ce qu’on croit. Lorsque les températures sont négatives, il n’y a rien de mieux qu’un  » p’tit remontant  » pour se réchauffer. Une bonne excuse pour profiter du vin chaud au marché de Noël…

Pourquoi c’est faux. L’alcool ne réchauffe pas ! Certes, lorsqu’on consomme une boisson alcoolisée, on ressent une sensation de  » chaleur « . Pourquoi ? Parce que l’alcool dilate les vaisseaux sanguins à la surface du corps. Mais l’effet n’est qu’éphémère : l’alcool est aussi responsable d’une vasoconstriction (c’est-à-dire : d’une contraction des vaisseaux sanguins) qui entraîne une perte de chaleur corporelle – résultat : quelques minutes après le vin chaud, on a froid à nouveau.

Le conseil. On remplace le vin chaud par un chocolat chaud ou par un thé de Noël, avec de la cannelle ou du gingembre : ces deux épices activent la circulation sanguine… ce qui réchauffe pour de bon !
Quand il fait froid, un pull en laine suffit

Ce qu’on croit. Le vêtement de l’hiver, c’est bien sûr le pull en laine – avec ses déclinaisons en mohair, en cachemire ou en polaire. Et pour rester au chaud sans sacrifier la mode, on opte pour le gros pull sur peau n*e. So sexy !

Pourquoi c’est une mauvaise idée. Bien que chaud, le  » gros pull d’hiver  » traditionnel n’est pas suffisant pour se protéger contre le froid. La bonne stratégie, c’est celle de l’oignon, qui consiste à superposer plusieurs vêtements : ainsi, les minces couches d’air tiède nous isolent contre le froid – c’est le principe des fenêtres à double vitrage !

Le conseil. La technique de l’oignon permet de ré-utiliser sa garde-robe d’automne.
Quand il fait froid, il faut monter le chauffage

Ce qu’on croit. Il gèle dehors ? Pas de problème : on augmente le thermostat et on se sent au chaud à la maison. On peut même se promener en tee-shirt alors qu’il neige à l’extérieur !

Pourquoi c’est une mauvaise idée. Outre l’impact écologique, augmenter la température des radiateurs entraîne fatalement un plus grand écart thermique avec l’extérieur – ce qui peut entraîner des chocs thermiques pouvant avoir des conséquences sur la santé. Par ailleurs, les bactéries et virus prolifèrent plus facilement dans un environnement chaud, humide et peu ventilé – ce qui peut favoriser la grippe, le rhume ou encore la bronchite.

Le conseil. La température idéale dans une maison est comprise entre 19°C et 21°C. Et on n’oublie pas d’aérer au moins 10 minutes par jour, en particulier les chambres à coucher.

À lire aussi :

Maux de l’hiver : comment faire face ?

Mes aliments anti-coup de froid

Elle vit au Canada mais souffre d’une allergie à l’hiver

Inscrivez-vous à la newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes minceur et gourmandes