26-septembre : Remous Au S**n De L’association Des Familles Des Victimes Du «joola»

83
Single Post


Single Post
26-Septembre : remous au s**n de l’association des familles des victimes du «Joola»
A moins de quinze jours de la commémoration des 20 ans de l’accident du bateau «Le Joola», qui avait fait plus de 2000 morts, une polémique oppose le président de l’Association nationale des familles des victimes du naufrage (ANFV/J), Boubacar Ba, et le trésorier de l’association, Omar Diagne.

Ce dernier estime que le premier n’a pas la légitimité de parler au nom de l’ANFV/J. «Dans cette association, affirme-t-il dans Libération, il ne reste que Fatoumata Wane, Cheikhna Keïta et moi-même. Boubacar Ba a toujours parlé au nom de l’association sans l’avis de personne. Lui et ses amis, n’ont pas la légitimité de parler au nom des familles des victimes du naufrage du ‘Joola’.»

Omar Diagne, qui a perdu deux épouses et quatre enfants dans le drame, affirme que «Boubacar Ba et compagnie ne sont même pas des parents de victimes». Dès lors, il «demande solennellement au chef de l’Etat, Macky Sall, de dissoudre le bureau placé sous la conduite de Boubacar Ba, de mettre en place un bureau plus représentatif au s**n des familles des victimes et de procéder à l’audit de la gestion de cette association de 2003 à nos jours».

Il ajoute : «Je suis le trésorier de cette association et je n’ai jamais vu de compte au nom de l’ANFV/J. Nous devons savoir aujourd’hui qui est qui et qui doit faire quoi dans cette association.»        

Réponse du berger à la bergère. Boubacar Ba estime que Omar Diagne, qu’ils n’ont pas «vu depuis 10 ans», est à la solde du ministre de la Culture et de la Communication. «Aujourd’hui, par le biais de son ami, le ministre Abdoulaye Diop, il s’attaque à l’ANFV/J, mais il doit comprendre que c’est peine perdue. Ça ne passera pas, signale le président de l’association. Nous, nous sommes là pour défendre les familles des victimes de ce drame. J’avoue que sa sortie est nulle. Nous préparons tranquillement et sereinement la commémoration du 20e anniversaire du ‘Joola’.»

Boubacar Ba ajoute : «Le ministre  Abdoulaye Diop tient même des réunions sur le contenu du mémorial sans y associer l’ANFV/J. La vérité, c’est qu’il a décidé de nous black-lister. D’ailleurs dès ce mardi nous lui apporterons une cinglante réponse.»