1ère sortie après sa libération, Rangou raconte le film de son arrestation « Ay deum ñoma.. »