12 millions de sénégalais ciblés : Le second compact du Mca Sénégal, une bonne occasion d’assurer l’accès à l’énergie pour tous ou presque.

395

Si l’on croit le président Macky Sall, le second compact du Millenium challenge account (Mca) Sénégal, un programme consacré essentiellement au secteur de l’électricité, touchera environ 12 millions de Sénégalais en terme d’électrification et de réforme. Une bonne occasion d’assurer l’accès à l’énergie pour tous ou presque.

Vu que le problème d’accès à l’énergie est une réalité au Sénégal, il faut noter que le second compact du Millenium challenge account (Mca) Sénégal arrive à son heure. D’autant que dans notre pays, tout le monde n’a pas accès à l’électricité.

Même si le Sénégal a un des taux d’accès les plus importants dans la sous-région avec 60% au niveau national, dans le monde rural il peine à atteindre les 50%. Il est dit qu’il y a une disparité entre les zones urbaines et rurales.

Si l’on parvient à toucher environ 12 millions de Sénégalais, à travers le programme Sénégal Power compact, c’est-à-dire la phase 2 du Millennium challenge account (Mca), le Sénégal aura fait un grand pas en avant dans le cadre de l’accès universel.   

Car, c’est connu de tous, l’électricité est un facteur de compétitivité des économies de la sous-région. La coopération sénégalo-américaine l’a compris et a fait de l’accès universel une priorité.

Avec le second compact, 181 mille ménages seront raccordés au réseau électrique, grâce au programme d’un coût global de 330 milliards de francs Cfa.

Selon le président Macky Sall, ce programme consacré essentiellement au secteur de l’électricité est un don des États-Unis d’une valeur de 310 milliards de francs Cfa et d’une contribution du Sénégal à hauteur de 20 milliards de francs Cfa.

Il est prévu dans un délai de 5 ans, à compter de l’entrée en vigueur de la mise en œuvre lancée jeudi à la Présidence. « Ce programme bénéficiera aux boutiquiers, aux étudiants, aux mères et pères de famille de la Casamance et ailleurs, aux fermiers etc… », a expliqué l’ambassadeur des États-Unis, Tulinabo Mushingi.

Dans le détail, l’accès à l’électricité va être élargi pour environ 12 mille 700 ménages et 325 villages du pays issus des régions de Fatick, Kaolack, Kolda, Sédhiou et Tambacounda. Il est prévu que la zone de culture de la banane de Tambacounda et l’extension et de la densification du réseau dans la zone de culture de l’anacarde à Foundiougne seront électrifiées.