10 ans après son apparition, Boko Haram reste une force de nuisance considérable

Implanté dans le nord-est du Nigeria depuis le début des années 2000, Jamā‘at ahl al-sunna li’l-da‘wa wa’l-jihād, alias Boko Haram, est à l’origine une secte radicale. Depuis 2009, le groupe terroriste a fait plus de 27 000 victimes et a poussé 2,5 millions de personnes à quitter leurs foyers, déstabilisant totalement le nord-est du Nigeria et des îles du Lac Tchad.